Sérigraphie Armorique Vitrail

L’atelier Armorique Vitrail peut répondre, sur commande, à des projets de réalisation de vitraux avec intégration de pièces imprimées par sérigraphie.

Cette technique offre des possibilités extraordinaires d’intégration de dessins très précis ou très fins sur le verre.

De l’impression sur verre plat :

L’atelier Armorique Vitrail n’effectue de travaux de sérigraphie que sur verre plat destiné à la réalisation de claustras ou vitraux.

Des ateliers de verriers travaillant le verre à chaud et le façonnage du verre proposent des services de sérigraphie sur des objets verriers de type verres ou bouteilles. Ceci demande des équipements spécifiques.

En termes de réalisation de vitraux par contre, l’apport d’Armorique Vitrail avec la sérigraphie peut réellement transformer un projet. Le motif que permet d’ajouter la technique peut être extrêmement riche et précis et amener à la création un caractère un peu “industriel” idéal pour des lofts réaménagés dans ce type de bâtiment.

Ceci permet de concevoir des créations avec un caractère illustratif ou du motif décoratif. Parfois même, la sérigraphie permet à l’atelier de fabriquer ses propres effets de textures de verre. On imprime alors de grandes plaques qui seront ensuite découpées comme un verre coloré classique.

Fabriquer son propre verre, cela représente un énorme avantage un terme de singularité. Avec les verres sérigraphiés, vos vitraux seront réellement uniques, fabriqués pour vous, à votre image ou en écho à votre univers !

Histoire de la sérigraphie :

La sérigraphie est une technique d’imprimerie inventée en Chine sous la dynastie Song, entre 960 et 1279. Elle consiste en la création de pochoirs sur soie à l’aide de solutions obstruant, par endroit et selon un dessin prédéfini, les pores du textile.

Ces soies sont ensuite tendues sur un écran qui viendra s’interposer entre le pigment et le support d’impression. Lors du tirage, le pigment ne passera à travers la toile que par les pores laissés en réserve, reportant ainsi le motif voulu sur les supports. Ces derniers peuvent peut être très variés (papier, textile, verre…).

Les techniques d’aujourd’hui :

Il existe aujourd’hui des machines automatiques de sérigraphie qui œuvrent à l’échelle industrielle. Mais dans l’artisanat, les techniques de sérigraphie d’aujourd’hui ont gardé l’essentiel du processus originel.

Ce sont surtout les matériaux qui ont évolué. Les toiles sont aujourd’hui en polyester fixées sur des cadres aluminium. La solution d’enduction de la toile est une solution photosensible soumise, pour durcissement à une insolation qui vient fixer, grâce au typon, le négatif du motif voulu sur la toile.

Pour imprimer sur le verre, le pigment utilisé est le pigment traditionnel du vitrail (grisaille ou émail) à laquelle on ajoute un liant permettant d’obtenir la texture voulue.

Les techniques de tirages restent inchangées.

 

Print Friendly, PDF & Email